Aller au contenu principal

Gouttes d'absence

Court-métrage de fiction, , Cinematography
Gouttes d'absence

Une jeune femme invite ses amis de longue date, qu’elle n’a pas vus depuis plusieurs mois, dans son appartement. Elle souhaite leur présenter son nouveau petit ami, mais il est sorti faire quelques courses et son arrivée se fait désespérément attendre…

Créer la lumière du premier film de Vincent Annen était un privilège et une opportunité d’expérimenter. L’idée en termes de photographies comprenait plusieurs points. Le réalisateur cherchait à donner une apparence de rêve ce qui a été fait avec un filtre de diffusion des hautes lumières. En termes de cadrage, le travail en 4/3 a servi à encadrer les personnages, à priver d’espaces leurs alentours et à rendre les gros plans plus impressionnants. Certains plans comportent aussi de cadres plus inhabituels en poussant les personnages dans les coins de l’image. Pour l’éclairage, la table omniprésente dans le film se devait d’être éclairée comme un autel central. Cependant, pour donner une impression de personnages écrasés, les fonds ont étés travaillés de sorte que leur différence d’éclairage ne soit pas trop sombre par rapport aux visages.

Le challenge était également de créer une lumière douce dans un espace très restreint. Pour créer cette lumière, nous avons fait réfléchir des lumières sur le plafond, uniquement au-dessus de la table.

Caméra : Sony FS5
Objectifs : Veydra mini-primes

Gouttes d'absence
Affiche de gouttes d'absence
Gouttes d'absence